Chirurgie plastique, reconstructrice et réparatrice

Les équipes de chirurgie esthétique, plastique et reconstructrice est composé de 7 chirurgiens hospitalo-universitaires séniors pratiquant plus de 400 interventions par an au sein de notre bloc opératoire garant de la meilleure technologie et de la sécurité optimale. En chirurgie esthétique, la relation entre le patient et le chirurgien est essentielle. La première consultation permettra à votre praticien d’évaluer vos demandes et d’estimer si elles sont réalisables.

Les étapes d’une prise en charge en chirurgie reconstructrice ou esthétique.

La consultation

En règle générale, la consultation comprend :

Un interrogatoire approfondi afin de cerner vos motivations

Un examen clinique

L’explication des modalités de l’intervention et du résultat escompté et les conséquences cicatricielles

Sans cette consultation il est impossible de vous informer sur le coût de l’intervention qui dépend de différents facteurs variant selon les patients. Un temps de réflexion entre la consultation et l’intervention est nécessaire et obligatoire. Il ne faut pas hésiter à demander un second entretien si vous avez besoin d’explications complémentaires. Un devis vous sera également remis.

L’anesthésie

Toute intervention chirurgicale nécessite une anesthésie. Vous allez donc avoir un bilan pré-opératoire complet, un examen par un anesthésiste de la clinique. C’est lors de la consultation d’anesthésie que le praticien pourra vous confirmer si vous pourrez être endormi, ou non, et le type d’anesthésie.

L’aspect financier

Ne sont prises en charge par la Sécurité sociale que les opérations justifiées par une maladie ou par une séquelle d’accident. Cela exclut donc les demandes purement esthétiques. En cas de doutes il est nécessaire de faire une demande spécifique qui permettra à la Sécurité Sociale de vérifier le bien-fondé de cette demande de remboursement.

Depuis le 1er janvier 1997, tout chirurgien doit remettre un devis détaillé de l’intervention qu’il va réaliser avant d’effectuer une opération de chirurgie esthétique d’un montant supérieur à 305 euros ou comportant une anesthésie générale. Ce devis doit comporter la date de rédaction, le nom, l’adresse, le numéro d’inscription du praticien au Conseil départemental de l’ordre des médecins, sa qualification dans une spécialité ou compétence exclusive en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique.

Le devis doit aussi préciser le décompte de chaque prestation et de tous les produits nécessaires à l’acte prévu et informer de l’existence ou non d’une assurance en responsabilité civile du chirurgien. 15 jours minimum doivent s’écouler entre la remise du dossier au patient et la date de l’opération. C’est le délai légal de réflexion.